Catégories

Contact us

L’Huile Essentielle du Mois : Myrrhe Bio

Commiphora myrrha L’huile essentielle de myrrhe bio provient de la distillation à la vapeur d’eau de la résine de l’arbre à myrrhe, appelé parfois balsamier. Sa couleur est jaune ambrée, sa senteur est à la fois enveloppante, chaude avec une pointe d’amertume.

LES BIENFAITS DE LA MYRRHE BIO ?

L’huile essentielle de myrrhe bio a des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques, anti-infectieuses et cicatrisantes*. Elle est indiquée principalement en cas de troubles cutanés (cicatrices, acné…) ou de douleurs articulaires*. *Source : Le Grand guide des huiles essentielles de Fabienne Millet

POUR RÉALISER UN SAUNA DU VISAGE

Ce nettoyage naturel et bio, simple et efficace, est tout spécialement bénéfique pour purifier les peaux grasses à problème.

1-      Remplir un bol d’eau bouillante

2-      Ajouter 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de myrrhe bio

3-      Mettre le visage au-dessus du bol avec une serviette

4-      Fermer les yeux et laisser agir quelques minutes

Précautions spécifiques : Bien prendre en compte les précautions liées à ce mode d’utilisation (ne pas utiliser chez les enfants de moins de douze ans, en cas d’asthme, en présence de couperose et d’irritation cutanée au niveau du visage. Ne pas utiliser d’essences d’agrumes (irritantes) ou huiles essentielles dermocaustiques. Source : Le grand guide des huiles essentielles de Fabienne Millet

Rappel : attendre 2 minutes avant de commencer et retirer lentilles de contact, lunettes ou bijoux pour ne pas se brûler. En cas de gêne ou d’inconfort, arrêter immédiatement. Ne pas sortir juste après car les muqueuses sont dilatées à cause de la chaleur de l’eau.

BAIN AROMATIQUE BIO

Un bain aromatique à l’huile essentielle de myrrhe bio qui soulage les raideurs et détend. C’est bénéfique à la fois pour la peau et les voies respiratoires. Pour le bain, 10 gouttes d’huile essentielle bio sont en moyenne préconisées qu’il est nécessaire de mélanger à 1 cuillère à soupe de base neutre.

HISTOIRE DE LA MYRRHE

Chez les grecs, l’arbre à myrrhe était consacré à Aphrodite, déesse de l’amour. L’arbuste résineux aux branches épineuses et au port tourmenté mesure environ 3 mètres de haut et il appartient comme l’encens à la famille des Burséracées**. Il pousse surtout dans les zones désertiques de la corne de l’Afrique (Nord Est) et dans la péninsule arabique. À la fin de l’été, l’arbuste se couvre de petites fleurs rouge-orangé et dans le même temps, son tronc se boursoufle. ** Les Burséracées, famille tropicale comptant 600 espèces, produisent des oléorésines gommeuses, odorantes, employées pour leurs propriétés balsamiques. Encyclopaedia Universalis.

COMMENT SE RÉCOLTE LA RÉSINE ?

Sous l’écorce de l’arbre circulent des canaux qui sécrètent une sève laiteuse qui sort naturellement ou suite à une incision. Le suc résineux exsude et durcit au contact de l’air.  Puis les « larme de myrrhe », d’un brun rougeâtre odorantes seront recueillies une fois séchées. Cette huile essentielle est réservée à l’adulte. Penser à consulter les précautions générales d’emploi avant toute utilisation.

Leave your thought