Catégories

Contact us

Coup de projecteur sur l’huile essentielle de Ciste Ladanifère

Remarquable régénératrice du tissu cutané, l’huile essentielle de ciste bio (Cistus ladaniferus) est devenue incontournable en aroma-cosmétique. Huile de beauté par excellence, elle conjugue principes actifs puissants et plaisirs sensoriels intenses pour le bien-être de votre peau ! FLEUR-CISTE-BLANCCiste blanc COMMENT L’UTILISER EN SOIN DU VISAGE ? Il est indispensable de diluer l’huile essentielle dans une huile végétale que vous sélectionnerez selon l’action recherchée (0,5 à 1 %*). *Rappel important : respectez scrupuleusement les consignes de dilution. Concernant l’efficacité, il est indispensable de miser sur la durée, et non sur la quantité ! Conseils d’utilisation : le soir, comme sérum antirides, pour ses propriétés raffermissantes. Faites pénétrer par légers massages circulaires en prenant soin d’éviter le contour des yeux. Résultat : la peau parait plus jeune grâce à l’effet tenseur! LES AUTRES PROPRIÉTÉS En aromathérapie, l’huile essentielle de ciste ladanifère a la réputation de stopper les saignements grâce à ses propriétés hémostatiques. 1- COUPURE Mélange pour adultes ou enfants de plus de 7 ans Pour stopper rapidement un saignement, versez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de ciste ladanifère pure sur la coupure. L’huile essentielle stoppera le saignement et favorisera la cicatrisation. À renouveler une ou deux fois si besoin. 2- SAIGNEMENT DE NEZ Mélange pour adultes ou enfants de plus de 7 ans Dans un flacon de 5 ml : – 30 gouttes (2 ml) d’huile essentielle de ciste ladanifère bio – 45 gouttes (3 ml) d’huile essentielle de géranium bourbon bio Comment l’appliquer ? Appliquez dans la narine une mèche de coton imprégnée d’1 à 2 gouttes du mélange ou de l’une des deux huiles essentielles. Source : Fabienne Millet, Le grand guide des huiles essentielles CISTE-BLANC-AVRILCiste blanc COMMENT RECONNAÎTRE LES FLEURS DE CISTE LADANIFÈRE ? Il existe une vingtaine d’espèces de cistes différents, parmi les plus courants : le ciste de Montpellier, le ciste cotonneux, le ciste blanc, le ciste de Crète, le ciste à feuilles de sauge… Le ciste ladanifère se distingue des autres cistes par ses fleurs qui sont maculés de taches pourpres, à la base des pétales. FLEUR-DE-CISTE-COTONNEUXCiste cotonneux EN SAVOIR UN PEU PLUS Obtenue par distillation à froid des rameaux, l’huile essentielle de ciste, de couleur jaune orangé, délivre des notes boisées et ambrées prononcées. Les égyptiens, à l’époque des pharaons, appréciaient déjà son odeur musquée et résineuse. Reine de la garrigue et du maquis, la plante fleurit d’avril à juillet et les buissons de cistes peuvent s’enflammer d’un coup, sous la chaleur accablante, à cause des essences qui se dégagent des fleurs. Les tiges et le feuillage sont recouverts de poils glandulaires qui secrètent une résine appelée « labdanum » ou « ladanum ». Cette gomme visqueuse et aromatique se liquéfie sous l’effet de la chaleur, empêche la plante de se déshydrater et embaume les alentours. Elle était récupérée autrefois sur la toison des moutons et des chèvres à laquelle elle s’accrochait. En parfumerie, la substance recueillie est appelée « ambre végétal » et remplace l’ambre gris utilisé comme fixateur pour les notes de fond. Pensez à consulter les précautions générales d’emploi avant toute utilisation des huiles essentielles.

Leave your thought