Catégories

Contact us

L’Huile Essentielle du Mois : Camomille Romaine

La camomille fait partie de la liste des plantes les plus vendues au monde. L’’huile essentielle de camomille romaine bio est réputée pour son action extrêmement calmante et relaxante. Sa senteur pénétrante, à la fois fleurie et fruitée, avec une petite note de pomme, procure instantanément une impression de bien-être.

LES PROPRIÉTÉS DE LA CAMOMILLE BIO

Sédative, calmante et relaxante, elle agit sur le système nerveux central en entraînant une réduction de l’anxiété.

SES AUTRES PROPRIÉTÉS – Antalgique, elle atténue la douleur. – Elle est également anti-inflammatoire. – Régénératrice tissulaire, elle a une action au niveau de l’épiderme et du derme, sur les fibroblastes et le collagène. *Source : Fabienne Millet, Le grand guide des huiles essentielles camomille-romaine1Pompons de fleurs de camomille romaine avec un petit cœur tout jaune

COMMENT L’UTILISER

En inhalation sèche, quelques gouttes sur un mouchoir que vous respirez en cas de besoin pour vous détendre et favoriser le sommeil.

En voie cutanée diluée, dans une huile végétale bio, pour décontracter en cas de spasmes (crampes, contractures musculaires).

En diffusion atmosphérique, pour calmer le stress, l’angoisse. – Huile essentielle de mandarinier bio 5 ml – Huile essentielle de petit grain bigaradier bio 5 ml – Huile essentielle de camomille romaine bio 3 ml – Huile essentielle de verveine Yunnan (litsée citronnée) bio 3 ml Dans un diffuseur électrique par nébulisation, utilisez ce mélange par séquences de 15 minutes, 3 à 4 fois par jour.

EN CAS DE CRISE D’ANGOISSE Appliquez si besoin 1 goutte pure d’huile essentielle bio de camomille romaine sur un poignet et frictionnez avec l’autre poignet.

RÉPUTÉE DEPUIS BIEN LONGTEMPS Il y a plus de 3000 ans,  la camomille était déjà connue des égyptiens ; en effet, des traces de la plante ont été retrouvées dans la tombe du pharaon Ramsès II. Les Celtes la considéraient comme une plante sacrée. Périclès en fait mention à Athènes puis, la camomille tombe dans l’oubli. Charlemagne, à la fin du VIIIème siècle, avait fait lister dans le « Capitulaire de Villis » une centaine de végétaux, dont la camomille, que les moines avaient l’obligation de cultiver dans les jardins. Au XIIème siècle, Hildegarde Von Bingen, abbesse et médecin écrit : «  la camomille est chaude. Son suc agréable est un onguent doux pour les intestins. » C’est ensuite au XVIème siècle qu’elle est redécouverte par des moines italiens, elle retrouve alors ses lettres de noblesse et devient romaine. champ-camomilleChamp de camomille romaine en culture bio dans la Drôme provençale

HUILE DE MASSAGE BIO ANTIRIDES POUR LE VISAGE

Pour avoir une belle peau – Huile essentielle d’ylang-ylang bio 2 gouttes* – Huile essentielle de camomille romaine bio 4 gouttes* – Huile essentielle de ciste ladanifère bio 4 gouttes* – Cire liquide de jojoba bio 10 ml – Huile végétale d’argan bio QSP 50 ml

Conseils d’utilisation : appliquez 3 à 5 gouttes du mélange sur le visage matin et soir. *compte-gouttes Florame

SI VOUS VOULEZ EN SAVOIR UN PEU PLUS

D’autres appellations sont utilisées pour nommer la camomille noble, telles que camomille officinale, camomille blanche, camomille odorante, camomille des jardins, anthémis noble, anthémis odorante, camomille d’Anjou. Un peu d’étymologie : son nom vient du grec « khamai » qui signifie ‘terre, nain’ et « mêlon », qui veut dire ‘pomme’. En effet, la plante pousse près du sol et ses fleurs rappellent la senteur de la pomme. La camomille romaine (Chamaemelum nobile ou Anthemis nobilis) ne doit pas être confondue avec deux autres plantes médicinales qui lui ressemblent : – la petite camomille (Matricaria recutita ou Chamomilla recutita), camomille matricaire ou « camomille allemande » – la grande camomille (Tanacetum parthenium) Existent également la camomille bleue (Tanacetum annuum) et la camomille sauvage (Ormenis multicaulis ou Ormenis mixta). Toutes ces camomilles font partie de la famille des Astéracées. Elles affectionnent les terres ensoleillées et leurs fleurs, en forme de petits pompons, sont récoltées en été, le matin, juste après l’évaporation de la rosée. L’huile essentielle est obtenue par pression à froid des fleurs et 100 kg de fleurs sont nécessaires pour obtenir, en moyenne, 1 demi-litre d’huile essentielle.

Sources bibliographiques : Ma petite herboristerie de Fabienne Millet et Sioux Berger Le grand guide des huiles essentielles de Fabienne Millet Précautions spécifiques : il est recommandé aux personnes allergiques aux Astéracées d’en éviter l’utilisation. Pensez à consulter les précautions d’emploi générales avant toute utilisation des huiles essentielles.

Leave your thought